LA FEMME COMME CHAMP DE BATAILLE

de Matei Visniec

Cie Les Enfants de la Rampe

Mise en scène et scénographie: Stéphane Frein
Avec: Audrey Perrenoud et Laurette Schmitt
Lumières et régie: Yann Perregaux
Presse: Anicée Willemin

Première création de la Compagnie Les Enfants de la Rampe, la pièce nous met en présence de deux femmes plongées dans la réalité de la tragédie bosniaque. Dorra et Kate, deux mondes qui se rencontrent, l’Est et l’Ouest, deux femmes bouleversées à vie par l’histoire, toutes les deux victimes, toutes les deux marquées à vie. Qui a le plus besoin de l’autre ? De cette rencontre naîtra un dialogue, une amitié profonde, une complicité pour trouver la sortie du cauchemar.


La Femme comme Champ de Bataille met en scène la confrontation de deux femmes, une psychologue américaine, Kate McNoil, et une jeune femme des Balkans, Dorra, victime de viols pendant les conflits des années 90. Le viol comme arme de guerre, reconnu crime contre l’humanité par le Conseil de sécurité de l’ONU en 2008, est le thème central du chef-d’œuvre du dramaturge roumain Matéi Visniec. Réunies dans un espace neutre, loin des atrocités de la guerre, les deux femmes vont peu à peu apprendre à se connaître. Un texte d’une extrême puissance, inspiré de vrais témoignages, un face-à-face qui révèle les fractures intimes de ces deux femmes qu’à première vue tout oppose : laquelle a en définitive le plus besoin de l’autre pour se reconstruire ? Pour sa première création, la Compagnie Les Enfants de la Rampe choisit une mise en scène mettant en évidence l’intemporalité du thème, témoignant d’une réalité très actuelle que l’on ne peut ignorer.

Représentations

Di
01.03.2020
17h00

Galerie

 
-

Trailer

 
-

Presse

 
La Femme comme Champ de Bataille - Article