MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN

d’Eric-Emmanuel Schmitt
mis en scène et interprété par Renato Delnon

«A treize ans, j’ai cassé mon cochon et je suis allé voir les putes. Mon cochon, c’était une tirelire en porcelaine vernie, couleur de vomi, avec une fente qui permettait à la pièce d’entrer mais pas de sortir. Mon père l’avait choisie, cette tirelire à sens unique, parce qu’elle correspondait à sa conception de la vie : l’argent est là pour être gardé, pas dépensé. »

Momo se retrouve livré à lui-même. Il a un ami, un seul, Monsieur Ibrahim, l’épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : La rue Bleue n’est pas bleue. L’Arabe n’est pas arabe. Et la vie n’est peut-être pas forcément triste…

LIENS

Renato Delnon
Renato Delnon

comedien.ch
Article
Eric-Emmanuel Schmitt
Eric-Emmanuel Schmitt

Fiche wiki
Son propre site
MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN